Actualités
Samedi, 22 Décembre 2012
A propos du peintre Gerhard Richter

« Je n'ai ni programme, ni style, ni prétention, j'aime l'incertitude, l'infini, l'insécurité permanente », dit Gerhard Richter (né en 1932), le peintre vivant dont la cote est la plus élevée au monde. La mort de la peinture ayant été proclamée par Marcel Duchamp puis Joseph Beuys, il s’agit pour Richter de réinventer la peinture tout en la détruisant. Dominée par un travail sur le flou et la photographie, l’œuvre de Richter est une exploration de l'imperceptible.

Par Jean-Paul Robin (galerie Jean Brolly) à l'attention des étudiants IFM.

richter

À lire dans la même rubrique
La Parisienne, une figure de mode
En partant de l'histoire et à travers une galerie de portraits, Florence Müller livre aux étudiants IFM sa vision de la Parisienne et de son rapport singulie…
A propos de Claude François (1939-1978)
Podcast : Guillaume Le Quintrec, professeur d'histoire en khâgne au lycée Fénelon, analyse la figure et la carrière de Claude François, star mal aimée et …
A propos de Caetano Veloso
Podcast : à travers la figure de Caetano Veloso, Rémy Kolpa Kopoul, chroniqueur à Radio Nova et ancien journaliste musical à Libération, raconte aux étudi…
A propos de Weegee
Podcast : le photographe Luc Quelin parle aux étudiants IFM de Weegge (1899-1968), pionnier du photo-reportage. …
« Préc. | 116/358 | Suiv. » Revenir à la liste

36, Quai d'Austerlitz - 75013 Paris - France — T. +33 (0)1 70 38 89 89 — F. + 33 (0)1 70 38 89 00 — ifm@ifm-paris.com — Plan d'accès