Actualités
Samedi, 22 Décembre 2012
A propos du peintre Gerhard Richter

« Je n'ai ni programme, ni style, ni prétention, j'aime l'incertitude, l'infini, l'insécurité permanente », dit Gerhard Richter (né en 1932), le peintre vivant dont la cote est la plus élevée au monde. La mort de la peinture ayant été proclamée par Marcel Duchamp puis Joseph Beuys, il s’agit pour Richter de réinventer la peinture tout en la détruisant. Dominée par un travail sur le flou et la photographie, l’œuvre de Richter est une exploration de l'imperceptible.

Par Jean-Paul Robin (galerie Jean Brolly) à l'attention des étudiants IFM.

richter

À lire dans la même rubrique
A propos de Witold Gombrowicz
L'oeuvre de Witold Gombrowicz (1904-1969) présentée aux étudiants IFM par Jean-Pierre Salgas, critique et historien des arts. …
Electrifying Mojo, inspirateur de l'imaginaire techno
Frédéric de Longueau raconte la naissance de la techno à Detroit (fin des années 1970) aux étudiants de l'IFM. …
Conjurer la peur (Lorenzetti - Sienne, 1338)
Podcast : Patrick Boucheron parle aux étudiants IFM de la fresque du bon et du mauvais gouvernement d'Ambrogio Lorenzetti (Sienne, 1338). …
A propos de l'art vidéo
François Michaud, conservateur au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, dresse un panorama de l'art vidéo pour les étudiants de l'IFM. …
« Préc. | 170/402 | Suiv. » Revenir à la liste

36, Quai d'Austerlitz - 75013 Paris - France — T. +33 (0)1 70 38 89 89 — F. + 33 (0)1 70 38 89 00 — ifm@ifm-paris.com — Plan d'accès